Seniors et perte d’autonomie : vers un tarif unique d’assurance ?

Publié le : 24 mai 20233 mins de lecture

Pour les compagnies d’assurance, les personnes âgées sont un groupe à risque. La probabilité d’une crise cardiaque, d’une attaque ou d’une autre maladie grave est très élevée à un âge avancé, ce qui signifie que non seulement les primes augmentent, mais que de plus en plus de clauses sont incluses dans le contrat.

Qu’est-ce qu’une politique pour les personnes âgées?

Une police senior est un produit destiné à protéger les proches en cas de décès de l’assuré. La période de cotisation est temporaire, et une fois qu’elle est terminée, la protection n’expire pas – elle est valable à vie. Vous pouvez souscrire un contrat d’assurance à tout moment, et certaines offres précisent une tranche d’âge aussi basse que 18 ans, bien que le produit soit conçu pour les personnes plus âgées. Toutefois, il n’y a pas de limite d’âge supérieure, de sorte que les personnes âgées de 60, 70 et 80 ans peuvent souscrire cette police.

Que couvre l’assurance pour les personnes âgées?

Dans le contrat d’assurance pour les personnes âgées, les compagnies d’assurance prévoient généralement une protection en cas de décès. L’argent de la police est destiné à protéger les proches en cas de décès d’un être cher, afin qu’ils puissent couvrir les frais liés à l’enterrement ou au remboursement des obligations financières détenues par le défunt. L’extension de la couverture est possible, mais seulement dans une mesure limitée. Cette protection concerne la santé de la personne âgée, qui peut constituer la base d’une prestation pour une maladie grave. En outre, les personnes âgées peuvent inclure leurs proches dans la protection. Il s’agit d’une excellente solution, notamment pour les couples mariés âgés, où la sécurité financière en cas de décès fonctionnera dans les deux sens.

Qu’est-ce qui influence le prix de l’assurance pour les personnes âgées?

Le risque de maladie et de décès des personnes âgées est nettement plus élevé que celui des autres personnes intéressées par la souscription d’une assurance-vie. C’est pourquoi l’assureur ne prévoit pas une somme assurée élevée. Le tarif assurance est principalement influencé par l’âge auquel nous effectuons la souscription, notre état de santé, mais aussi le capital assuré que nous choisissons. Si l’assuré opte pour une couverture plus large, il paiera également une prime d’assurance plus élevée. Ainsi, une personne âgée de 65 ans peut payer une prime différente de celle d’une personne qui a déjà 80 ans. L’âge maximum pour souscrire une assurance est de 85 ans.

Plan du site